Les Bleus orphelins de Florent Manaudou

Florent Manaudou avait explosé les compteurs en cette fin d'année./photo AFP.

La France comptait beaucoup sur Florent Manaudou. Il ne sera pas là. En revanche Stravius, Muffat, Lacourt seront bien présents pour confirmer le titre de meilleure nation d’Europe.

Champion olympique particulièrement performant en ce début de saison, Florent Manaudou, blessé dimanche à l’épaule gauche, a dû renoncer à l’Euro en petit bassin, d’aujourd’hui à dimanche à Herning (Danemark), où il était la plus grosse tête d’affiche.

La France n’avait jamais envoyé une délégation aussi importante sur un championnat organisé à l’étranger. 44 nageurs devaient quitter Dijon hier matin pour la cité danoise. Finalement, ils n’ont été que 43 à embarquer. Manaudou est resté à quai, retour sur Marseille.

Bien sûr il y aura le quadruple médaillé des Mondiaux-2013 (grand bassin), Jérémy Stravius, qui devrait être sur tous les podiums des courses où il s’aligne, bien sûr il y aura la coqueluche du public, Camille Lacourt, même s’il est à court de forme. Il y aura aussi la championne olympique Camille Muffat, attendue sur un duel avec la star italienne Federica Pellegrini.

Mais il manquera le frère cadet de Laure. Lors des championnats de France la semaine dernière, il a été épatant en remportant ses 4 courses (50 m, 100 m, 100 m 4 nages, 50 m papillon), auréolées de 2 meilleures performances mondiales de l’année et de 2 records de France.

Il a même frôlé le record du monde sur 100 m libre (45’’04 pour 44’’94), une distance qu’il travaille sérieusement seulement depuis le début de cette saison. Alors forcément, l’idée de se retrouver en confrontation à Herning avec le maître actuel du sprint en petit bassin, le Russe Vladimir Morozov, faisait saliver.

Première grosse blessure

Mais il n’en sera rien. Le Français de 23 ans s’est blessé à l’échauffement dimanche avant sa dernière course. Il souffre d’une lésion du tendon de l’épaule gauche. Il s’agit de la première blessure sérieuse du champion depuis qu’il est en équipe de France.

De quoi contrarier Manaudou qui n’avait pas caché son envie de se retrouver face à Morozov sur 50 m et 100 m libre, alors qu’il a une revanche à prendre.

Le Russe, tenant du titre mondial en petit bassin sur 50 m et 100 m libre, avait battu le Français lors de l’Euro-2012 à Chartres sur la distance du champion olympique, qui s’est rassuré à Dijon avec un bon chrono au départ du relais 4x50 m libre, contrairement à la course en individuel. Manaudou manquera aussi cruellement pour les relais (4x50 m libre, 4x50 m 4 nages et relais mixtes).

Les Bleus auront à cœur de terminer une fois encore première nation européenne, portés par Stravius, Lacourt, Muffat mais aussi la jeune Charlotte Bonnet…


«À 100 % ou rien !»

Lionel Horter, le DTN, s’est présenté hier accompagné du médecin de l’équipe de France, devant la presse avec la mine des mauvais jours. Revenant sur le forfait de Florent Manaudou, il a notamment déclaré : «Florent était très très déçu. On aurait peut-être pu essayer d’attendre et de participer dimanche sur un 50 m papillon, à 80-85 %, mais sa décision a été motivée par le fait qu’il était venu pour gagner. Il ne veut pas s’aligner en compétition internationale sans être à son plein potentiel. Ça l’a miné, il était plutôt dégoûté.»

Source http://www.ladepeche.fr/article/2013/12/12/1773651-les-bleus-orphelins-de-florent-manaudou.html

Rédigé le  13 déc. 2013 8:56  -  Lien permanent

Commentaires

Aucun commentaire pour cet article.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.
Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.
Votre commentaire
Votre nom *
Votre Email *
URL de votre site