Lionel Horter : «Florent était très très déçu»

Lionel Horter, comme Florent Manaudou, est très déçu de ne pas pouvoir compter sur le nageur à Herning. (L'Equipe)

Le DTN Lionel Horter est revenu sur les circonstances de la blessure de Florent Manaudou et les raisons de son forfait pour les Championnats d'Europe petit bassin.

C’est accompagné du médecin de l’équipe de France que Lionel Horter s’est présenté vers 17h00 devant les journalistes pour revenir sur le forfait de Florent Manaudou. Le DTN a expliqué comment de dimanche à mercredi, le champion olympique du 50m était passé d’ultra-performant (deux records de France à Dijon la semaine dernière) à forfait pour les Championnats d’Europe petit bassin qui débutent ce jeudi à Herning (Danemark).

A l
« Que s’est-il passé pour que Florent Manaudou décide de déclarer forfait ?

On sait exactement quel est le mouvement qui lui a fait mal à l’échauffement dimanche après midi. C’est un mouvement à sec récent, où le nageur est pratiquement en position de pompes, bras tendus et va chercher de plus en plus loin avec les mains et les doigts. Florent s’est couché le dimanche soir comme ça arrive de temps en temps avec la douleur mais sans penser que ça allait dégénérer comme ça. Lundi matin il avait vraiment mal, il a fait de la mésothérapie. Il nageait sur un bras, il y avait encore bon espoir. Il s’est réveillé mardi matin en disant : "ça m’a lancé toute la nuit." Dans l’eau, la douleur était la même. Le CHU a diagnostiqué la lésion (du tendon de son épaule gauche, ndlr). Mardi soir, on a eu un entretien tous ensemble pour savoir quelle était la position qu’on voulait prendre. C’était décidé à 99,9%. Ce matin (mercredi), il est venu me voir et il m’a dit : "il n’y a rien qui a changé". Il est venu saluer le staff, l’équipe, il a pris son petit déjeuner avec nous et malheureusement, on est partis sans lui.


Quel était son état d’esprit ?


Florent était très très déçu. On aurait peut-être pu essayer d’attendre et de participer dimanche sur un 50m papillon, à 80-85%, mais sa décision a été motivée par le fait qu’il était venu pour gagner. Il ne veut pas s’aligner en compétition internationale sans être à son plein potentiel. Ça l’a miné, il était plutôt dégoûté hier soir.
 
La décision aurait-elle été différente pour une compétition plus importante ?


Si la même situation se produit cet été à Berlin (lieu des Championnats d’Europe grand bassin, ndlr), je ne suis pas sûr qu’on ne prenne pas la même décision. En revanche, Florent nous a dit que si ça avait été les JO, il aurait fait l’infiltration (qui nécessite n
ormalement cinq jours de repos pour être efficace
). On n’est pas dans la même configuration, on est dans une compétition intermédiaire, le meilleur est à venir.

Quel a été l’effet de ce forfait sur l’équipe ?

Nous, l’encadrement, on est déçus et même frustrés parce qu’avec ce qu’ont fait ces nageurs la semaine dernière, il se dégageait quelque chose de très positif de cette équipe. Et la place de Florent dans les relais est fondamentale. Les relais n’ont plus du tout le même profil. Mais la natation étant un sport individuel, chacun continue son chemin et c’est très bien comme ça. Je ne crois pas que ça les a touchés. »

Source http://www.lequipe.fr/Natation/Actualites/-florent-etait-tres-decu/424224


Rédigé le  12 déc. 2013 9:40  -  Lien permanent

Commentaires

Aucun commentaire pour cet article.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.
Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.
Votre commentaire
Votre nom *
Votre Email *
URL de votre site