Soirée de Miss pour Balmy

Coralie Balmy (au centre) est montée sur la plus haute marche du podium du 400 m nage libre, devant Charlotte Bonnet et la championne olympique de la distance, Camille Muffat (à droite). Photos Christian Entz

Coralie Balmy a remporté son 2e titre de championne de France en deux jours, hier à Dijon. Après le 800 m de la veille, elle s’est offert cette fois l’or du 400 m et la championne olympique de la distance, Camille Muffat.

Dijon était hier la capitale des Miss France et de fait, la soirée d’élection avait mis la ville en effervescence. Si elle avait représenté sa Martinique natale, la jolie et élancée Coralie Balmy (26 ans) n’aurait pas dépareillé sur ce podium-là. Elle a toutefois opté pour une autre voie qui l’a déjà largement consacrée, si l’on en juge par sa carte de visite riche de quatre titres continentaux et d’une médaille de bronze aux derniers Jeux Olympiques, à Londres, au sein du relais 4x200 m.

Hier, même si le contexte se limitait aux championnats de France en petit bassin, ce titre, le 15e de sa carrière, avait une saveur particulière.

Pour la première fois depuis très longtemps, c’est Coralie Balmy qui a fait la différence dans la dernière longueur pour battre Camille Muffat, diminuée par une rhinopharyngite, et signer la 6emeilleure performance mondiale de l’année (4’01’’00). « Toucher devant Camille, ça a une grande valeur pour moi » avouait l’Antiboise, licenciée au MON (1) , pour le moins radieuse à sa sortie du bassin.

« C’était une course tactique »

Placée à la gauche de la championne olympique, la Mulhousienne d’adoption a pris un départ prudent dans cette finale du 400 m. « C’était une course tactique , commente Lionel Horter, le DTN. Les quatre filles - Balmy, Muffat, Bonnet et la Néerlandaise Van Rouwendaal - se sont observées durant les trois quarts de la course. Ce qui explique le temps moyen à mi-course de Coralie (2’00’’53) » , alors en 4e position à 64 centièmes de seconde de Charlotte Bonnet, qui pointait en tête.

Le bras de fer se poursuivait jusqu’aux 50 derniers mètres. Troisième à ce moment-là, derrière Sharon Van Rouwerdaal (3’31’’45) et Camille Muffat (3’31’’15), Coralie Balmy (3’31’’20) produisait son effort pour devancer tout le monde dans la dernière longueur. « C’était une super-course et je suis notamment très contente de ma deuxième partie de course , raconte Coralie. Même si j’ai déjà été championne de France récemment, il y a longtemps que je n’ai pas gagné une course (2). Et là, toucher devant, cela a une saveur particulière et apporte de la confiance avant les championnats d’Europe. Pour la semaine prochaine, j’ai l’intention de nager vite ». Pareille ambition sera indispensable pour contenir une Camille Muffat que l’esprit de revanche anime déjà.

(1) Licenciée au MON mais entraînée par Franck Esposito au Pôle France d’Antibes, Coralie Balmy accompagnera les Mulhousiens Enzo Vial-Collet, Hugo Tormento et Fantine Lesaffre à l’Euro de la semaine prochaine, avant de participer au stage du MON, en Martinique, dès le début de 2014.

(2) La veille, au 800 m, Coralie Balmy avait touché la plaque d’arrivée en 2e position derrière la Néerlandaise Sharon Van Rouwerdaal, hors course pour l’attribution du titre national.

Source http://www.lalsace.fr/sport/2013/12/08/soiree-de-miss-pour-balmy


Rédigé le  12 déc. 2013 9:23  -  Lien permanent

Commentaires

Aucun commentaire pour cet article.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.
Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.
Votre commentaire
Votre nom *
Votre Email *
URL de votre site